La solidarité médicale en action

affiche tizi
L'association SoliMed a organisé en partenariat avec Asim Tujya :

les premières rencontres d'échanges scientifiques de Tizi Ouzou les 9 et 10 avril 2010.

La formation continue du personnel médical et para médical de la région de Tizi Ouzou a été asurée par deux médecins membres de SoliMed, en collaboration avec leurs confrères locaux.

Les premières journées d'échanges entre médecins des deux rives ont réuni près de 100 participants sur les deux journées. Si les médecins généralistes composaient environ un tiers du public, celui-ci comptait aussi bien des étudiants en médecine, des internes que du personnel médical et paramédical, parmi lesquels les médecins praticiens dans les villages et zones enclavées.

Lors de cette formation, les thèmes abordés ont été la médecine générale, mais surtout la pédiatrie, la gériatrie, la cardiologie et l'hygiène hospitalière, permettant aux participants de renforcer leurs compétences et savoir-faire dans le but d'améliorer la prise en charge des patients et de leurs pathologies.

Au terme de ces deux jours d’échanges, 63% des participants ont déclaré que la formation leur avait permis d'apporter des réponses aux problèmes rencontrés dans le cadre de leur pratique professionnelle et 100% d'entre eux affirmaient qu'ils souhaiteraient participer à une autre session de formation de ce type.

Contexte de la mission

Par sa situation géographique difficile, la région de Tizi Ouzou souffre d'un important enclavement. La région étant essentiellement montagnarde, de nombreux villages restent aujourd'hui encore particulièrement isolés.

Les déplacements y étant difficiles, les centres de soin de proximité jouent un rôle essentiel dans le quotidien des habitants.

Cependant ces centres manquent cruellement de spécialistes pouvant assurer les gestes médicaux les plus difficiles et les plus délicats. Par ailleurs de nombreuses spécialités de la médecine d'aujourd'hui sont totalement méconnues : hygiène hospitalière, gériatrie, etc.

Le fort enclavement géographique de la région est accentué par un faible accès à l'information. Il est donc très difficile pour les médecins de pouvoir actualiser leurs connaissances :

  • Pas d'accès à des revues internationales ni à Internet
  • Rémunération trop faible des médecins et étudiants pour permettre un abonnement à des revues médicales ou pour pouvoir entreprendre de nouvelles formations

Mission de SoliMed

L'association SoliMed s'engage donc à assurer un « Appui à la formation initiale et continue des personnels médicaux et paramédicaux ».

Cela permettra une meilleure actualisation et diffusion des connaissances.

Bénéficiaires, participants et principaux acteurs impliqués dans le projet
Directs Indirects
  • Les étudiants en médecine
  • Le personnel médical et paramédical
  • Les médecins praticiens en périphérie, dans les villages et zones enclavées
  • Les médecins à responsabilité dans les structures hospitalières
  • Les responsables de la formation médicale
  • Les patients des hôpitaux et centres de soin de proximité de la région de Tizi Ouzou
  • L’ensemble de la population locale

Participants / acteurs :

  • Membres bénévoles de l'association SoliMed : logisticiens, médecins, infirmiers, etc
  • Personnel des centres de soins de Tizi Ouzou
  • Association Asim Tujya

Thèmes abordés lors des rencontres

Le Docteur Ali Kara, praticien hygiéniste, a abordé le thème de l'hygiène hospitalière.

Le Docteur Madjid Si Hocine pour sa part est intervenu autour des thèmes suivants :

Accès direct

Statistiques

Visiteurs
11
Articles
107
Articles lus
343056